MENTIONS LÉGALES
En vigueur au 29/10/2019

Conformément aux dispositions des Articles 6-III et 19 de la Loi n°2004-575 du 21 juin 2004 pour la Confiance dans l’économie numérique, dite L.C.E.N., il est porté à la connaissance des Utilisateurs du site darshana.fr les présentes mentions légales.
La connexion et la navigation sur le site (darshana.fr) par l’Utilisateur implique acceptation intégrale et sans réserve des présentes mentions légales. Ces dernières sont accessibles sur le site à la rubrique « Mentions légales ».

ARTICLE 1 : L’ÉDITEUR

L’édition du site darshana.fr est assurée par la Société EURL DARSHANA au capital de 2000 euros. Darshana est immatriculée au RCS de Bayonne sous le numéro 830965172 dont le siège social est situé au 13 avenue du capitaine Resplandy 64100 Bayonne, N° de TVA intracommunautaire : FR8 830965372. Le Directeur de la publication est Gilles Brémond.

ARTICLE 2 : L’HÉBERGEUR

L’hébergeur du site darshana.fr est la Société OVH, dont le siège social est situé au 2, rue Kellermann, 59100 Roubaix , avec le numéro de téléphone : 1007.

ARTICLE 3 : ACCÈS AU SITE

Le site est accessible par tout endroit, 7j/7, 24h/24 sauf cas de force majeure, interruption programmée ou non et pouvant découlant d’une nécessité de maintenance.
En cas de modification, interruption ou suspension des services le site darshana.fr ne saurait être tenu responsable.

ARTICLE 4 : COOKIES

L’Utilisateur est informé que lors de ses visites sur le site, un cookie peut s’installer automatiquement sur son logiciel de navigation.
En naviguant sur le site, il les accepte. Un cookie est un élément qui ne permet pas d’identifier l’Utilisateur mais sert à enregistrer des informations relatives à la navigation de celui-ci sur le site Internet. L’Utilisateur pourra désactiver ce cookie par l’intermédiaire des paramètres figurant au sein de son logiciel de navigation.

ARTICLE 5 : PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

Toute utilisation, reproduction, diffusion, commercialisation, modification de toute ou partie du site darshana.fr, sans autorisation de l’Editeur est prohibée.  Cela pourra entraînée des actions et poursuites judiciaires telles que notamment prévues par le Code de la propriété intellectuelle et le Code civil.